Journée d’études #3 (5 mars 2024)

Programme de la journée d’études du 5 mars 2024
Pratiquer, enseigner, former aux méthodes quantitatives en sciences sociales, Histoire & Mesure, Journée d’études #3

Les tensions fréquentes entre histoire qualitative et histoire quantitative relèvent-elles seulement de questions épistémologiques ou aussi, plus généralement, de la formation même des chercheurs ?

MERCREDI 5 MARS 2024
9 h 30-17 h
École des hautes études en sciences sociales
54 bd Raspail, 75006 Paris
Salle B4-01 (CRH)

Avec : Jean-Philippe Genet, Stéphane Lamassé, Claire Lemercier, Claire Zalc, Jean-Baptiste Fressoz, Lise Saussus, Julie Gravier, Bruno Desachy, Hernán Otero, Joël Felix

Les débats sont en effet souvent superficiels, certains intervenants étant convaincus que toute reconstruction quantitative est une invention a posteriori de l’observateur, d’autres que les archives elles-mêmes et leur usage relèvent des structures sociales historiquement situées. Ces postures reflètent en partie la fragmentation des formations et de l’enseignement des méthodes quantitatives, renfermées dans des cursus scientifiques ou alors en économie et dans une partie de la sociologie.
Afin de dépasser ce cloisonnement, plusieurs pistes sont disponibles, elles vont de l’épistémologie (relations entre méthodes quantitatives, différentes sciences et disciplines) à l’épistémologie historique jusqu’à l’histoire sociale et intellectuelle des « sources » et des « données ».

Cette journée se propose de contribuer à ces débats suivant une perspective particulière, à savoir : les enseignements en méthodes quantitatives en histoire et dans les sciences sociales. Notre ambition est double : il s’agit de faire le point sur les méthodes d’enseignement des méthodes quantitatives, puis, à partir de là, d’envisager les points de tension, mais également les possibilités de les dépasser sur le plan épistémologique.
II serait bien entendu vain d’imaginer une seule et même réponse pour toutes les disciplines, pour chaque époque et dans chaque pays. Nous discuterons ainsi de la manière dont ces formations ont évolué au fil du temps, en ayant soin de distinguer des pays et des régions différents (France, Royaume-Uni, États-Unis, Amérique latine). Nous évaluerons également le recours aux méthodes quantitatives en histoire, en sociologie, en histoire économique et en archéologie.


Contact : histoiremesure@services.cnrs.fr

Site de la revue : https://journals.openedition.org/histoiremesure



Citer ce billet
webmestre (2024, 21 février). Journée d’études #3 (5 mars 2024). HISTOIRES ET MESURES. Consulté le 23 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/vyi2

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.